ISRS : C’est un holocauste national.

Une étude de l’Université de la Californie du Sud, datant de 1996, s’est penchée sur un groupe de souris mutantes issues du génie génétique107. Dans une expérience qui a mal tourné, elles étaient devenues les créatures les plus violentes de toutes celles que nous avons observées. Elles étaient nées privées de l’enzyme MAOA108 qui métabolise la sérotonine. Le résultat aurait été le même si on leur avait donné un antidépresseur ISRS qui inhibe le métabolisme de la sérotonine. C’est un holocauste national. Cela doit cesser. Ce sont des drogues extrêmement dangereuses qui auraient dû être interdites comme l’ont été dans le passé les drogues similaires.

http://www.opimed.org/IMG/Extraits.pdf

Publicités
Cet article a été publié dans antidepresseur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s