zyban : mourir pour arreter de fumer

connaissez vous le zyban, mon frére la pris il y a 2 ans pour arréter de fumer et il a eu de gros problème d’allucination et d’agréciviter, à la suite de ça il a été hospitalisé de force par les autorité pendant 2 mois. Et a sa sortie il a eu de gros probléme de dépréssion, d’orticaire et oedème au niveau du visage. Il a eu un traitement de 6 mois pour une dépréssion et aprés ça on la laisser se débrouiller seul il n’a pas eu de suivi par les medcins. Dans son premier délire il sait sauver par son balcon car il voyait des gens qui le poursuivait et lui voulais du mal .ça il me la raconter lors de son hospitalisation c’était terrible ce qu’il a vécu je ne rentre pas dans les détails car c’est trop étrange.J’ai eu beaucoup de peine pour mon frére car c’est mon ainé et pour moi c’était quelqu’un de fort et je ne voulais pas croire qu’il avait un problème, de plus il me paraisait tout a fait revenu à la raison alors je me suis dit qu’il avait subi les effet indésirable du zyban et que c’était fini.Malheureusement aprés l’arrét de son traitement il y a eu les symptomes qui sont revenu et il a essayer de lutter seul contre ces allucinations et un soir il s’est réfugier chez ma mére qui m’a appelé car mon frére tenait des propos incohérant et était térrifier, alors on l’a rassurer et j’ai appelé de mon coté l’hopital en leur décrivant ses symptomes alors ils m’ont dit qu’il ne pouvait rien faire que c’était a nous de l’amener,mais étant dans son délire il avait peur et ne voulait pas sortir, alors avec ma mére et mon aautre frére nous décidions de le laisser dormir tranquilement chez ma mére car il se sentais rassurer prés de nous .Et nous voulions le faire interner le lendemain matin mais on n’a pas eu le temps car en pleine nuit il s’est réveillé en hurlant et en appelant à "aide moi maman"" il avait 43 ans et on aurait dit un enfant qui avait trés peur malheureusement il ne reconnaisait pas ma mére qui m’a apelé et quand je suis arivée il s’est mis a hurlé comme une bête ça ma fait peur mais en fait lui avait plus peur de moi et me reconnaissait pas et la j’ai compris que son délire recommençait et qu’il nous voyait comme des personnes qui voulais l’agresser, alors il a fait comme la premiére fois il s’est sauver par le balcon mais malheureusement ma mére habite au 6ème étage alors que lorsqu’il a fait ça chez lui il habitait au 1er. alors ma mére et moi avons vu mon frére se defenestrer sans pouvoir rien faire , quand on l’a rejoint en bas il était toujours vivant mais dans un sale état il était tout cassé alors je n’arrétais pas de l’embrasser car je croyais qu’il était mort mais il m’a parlé en me demandant ce qui c’était passé et ou il était. Je ne pouvais pas pleuré alors je le rassurais et l’embrassais sans arrêt car je savais qu’il allait partir. Aprés ça il est décédé 4 jours aprés à l’hopital. Alors jusqu’au jour d’aujourd’hui j’ai mal de la souffrance qu’il a du subir pendant ces 2 ans et surtout je m’en veux de ne rien avoir pu faire.Alors je peux juste vous dire ATTENTION AU ZYBAN car il est vrai que pour certaine personnes cela peut etre efficace mais pour d’autre dramatique car il y a eu beaucoup de mort aprés la prise de Zyban en allemagne en grande bretagne ….,mais cela ést difficile à prouver meme si pourtant se sont tout des effets indésirable dû au Zyban il y a des famille qui ont peut témoigner ou encore des personnes qui ont subi ses effets mais qui s’en sont sorti.

http://forum.doctissimo.fr/medicaments/antidepresseurs-anxiolytiques/alerte-attention-zyban-sujet_149970_1.htm

Les amphétamines cachées Il existe encore en France (2004) des médicaments apparentés à l’amphétamine qui sont commercialisés pour des usages divers.Zyban® (bupropion alias amfébutamone) Il a une autorisation de mise sur le marché pour le sevrage tabagique. Il a des effets indésirables de type amphétaminique (convulsions, HTA, palpitations, tachycardie, insomnies, crises d’angoisses, TS….) et des effets immunoallergiques nombreux. Le rapport de l’OFDT n°232 (septembre 2003) signale ce produit parmi les nouveaux identifiés sur la période 1998-2002 du fait de sa dangerosité potentielle.

http://www.ravmo.org/index.php?option=com_content&view=article&id=56:medicaments&catid=29:drogues-licites&Itemid=67

Publicités
Cet article a été publié dans antidepresseur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s