Les antidépresseurs sont tératogènes et provoquent des fausses couches

Le 20 mars 1980, un chercheur des laboratoires Glaxo­SmithKline (GSK), numéro deux mondial de l’industrie pharmaceutique, alerte sa hiérarchie. Le Paxil – l’antidépresseur vedette de la firme -, donné à des rats en gestation, a provoqué un nombre anormalement élevé de malformations congénitales. Onze ans plus tard, le Paxil, vendu en France sous le nom de Deroxat, est au coeur d’un immense procès aux Etats-Unis. Des mères de famille auxquelles on a prescrit l’antidépresseur et qui ont donné naissance à des enfants souffrant de malformations cardiaques attaquent le labo. En tout, 600 plaintes ont été déposées. GSK se défend en assurant que, jusqu’en 2005, rien n’était avéré. Cette année-là, la Food and Drug Administration, l’agence américaine du médicament, fait tamponner sur les boîtes de Paxil un avertissement aux femmes enceintes. Une mesure adoptée en France dans la foulée.
En pratique, tous les IRS sont impliqués quant au risque d’augmentation des malformations congénitales ; cependant davantage de données inquiétantes concernent la paroxétine.
Revue prescrire : Pendant la grossesse, les IRS augmentent le risque de malformations cardiaques en cas d’exposition pendant le premier trimestre. Une exposition en fin de grossesse, expose le nouveau-né à des hypertensions artérielles pulmonaires persistantes, à des symptômes neurologiques liés à une accumulation de l’IRS ou à un syndrome de sevrage et à des hyponatrémies.
Prescrits à des femmes en âge de procréer, qui à cause de cette dépendance ne seraient pas capables d’interrompre la prise du produit pendant leur grossesse, ils sont responsables de malformations congénitales et de troubles de l’apprentissage chez certains enfants exposés in utero.
extrait non disponible sur internet : « Le contact avant la naissance avec des antidépresseurs comme le prozac, créé le risque de voir se développer un syndrome de manque ou de sevrage, avec des problèmes respiratoires et des hypertonies persistantes chez le nouveau-né, six fois plus féquentes que normalement selon une étude de l’université de Californie, et 10 à 20% de ces nouveau-nés n’y survivent pas. »
L’utilisation d’antidépresseurs pendant la grossesse hausse considérablement le risque que le bébé soit atteint d’autisme, vient de révéler la professeure Anick Bérard, de l’Université de Montréal et du CHU Sainte-Justine.
Many : des bébés sont morts à la naissance ou sont nés avec des malformations congénitales horribles causées par l’utilisation de déroxat / Paxil
un dossier de seroxatusergroup : prozac, deroxat…
GSK : licence to kill
pharmageddon (anglais) : l’hisoire d’une tragedie par le prof david Healy
les antidépresseurs – maintenant les médicaments les plus couramment prescrits pendant la grossesse – alors même que les preuves s’accumulent que ces médicaments provoquent des défauts de naissance, le doublement du taux de fausses couches, et peut causer un handicap mental chez les enfants nés de mères qui en ont pris.
Environ 4000 familles américaines ont des enfants nés avec des défauts de naissance majeurs chaque année à cause de l’antidépresseur pris pendant la grossesse. Jusqu’à 20 000 femmes par an font une fausse couche à cause de ces drogues et un grand nombre ont interruption volontaire liée aux antidépresseurs. Fausses couches sont parmi les plus importants prédicteurs unique de plus tard la maladie mentale et la toxicomanie chez les femmes. En Europe ces chiffres susceptibles de fonctionner à un extra de 6000 + congénitales, 30 000 + fausses couches, et qui sait combien interruption supplémentaire volontaire. La plupart des enfants nés de mères qui ont été sur ces médicaments n’ont pas de défauts évidents de naissance. Mais il semble plus en plus que ces enfants peuvent présenter de retard cognitif et autres caractéristiques du spectre autistique.f Mise en garde de la mère à la femme: Ne prenez pas le déroxat / Paxil pendant la grossesse !
déroxat: «Absolument ne pas le prendre. »
tous les IRS sont impliqués quant au risque d’augmentation des malformations congénitales
ATTENTION !!!!!!! Cela pourrait arriver à votre bébé. GSK sava it que le Paxil peut causer des malformations à la naissance, mais ils ne dit rien
infos bébé et isrs
In Memory of Indiana (Effexor Infant Death Antidepressants Pregnancy MOTHERS Act
risque de malformations cardiaques, risque d’hypertension artérielle pulmonaire persistante du nouveau-né
Les bébés naissent avec des anomalies ont hypertension artérielle pulmonaire persistante du flux sanguin à travers le cœur et les poumons et ne reçoivent pas suffisamment d’oxygène à leur corps… Bébés…peut mourir
Dr. Peter Schlegel de la Cornell Medical Center de New York, avec un collègue, a récemment traité deux hommes de l’infertilité et ‘on trouve que lorsque les patients avaient cessé de prendre leur prescription d’antidépresseurs – IRS
tous les antidépresseurs de la même famille, peut diminuer la fertilité masculine en endommageant l’intégrité de l’ADN spermatique
malformations congénitales, décès, sevrage des nouveaux nés, justice….
« Mon bébé a souffert des symptômes graves de sevrage de deroxat / Paxil. Il a passé 16 sur ses 19 premiers jours dans l’hôpital. Il est presque mort en raison de ce sevrage. Maintenant j’éprouve quelques symtomes graves de sevrage moi-même. »
La prise de certains antidépresseurs peuvent nuire à votre bébé
Selective serotonin reuptake inhibitors (SSRIs) have not previously been demonstrated, as a group, to be teratogenic.1 However, the results of an unpublished study2 by GlaxoSmithKline (GSK) has led the US Food and Drug Administration and Health Canada to
Paroxetine (Deroxat ou Paxil) : augmentation du risque de malformations congénitales
Antidépresseurs ISRS, dont la populaire drogues Celexa, Cipramil, Emocal, Sepram, Seropram (Generic: citalopram) ont été liés à la variété de graves malformations à la naissance, y compris persistants hypertension artérielle pulmonaire (hypertension
Paxil and other SSRI antidepressants may cause defects in newborn babies
Une expérience conduite par une équipe de l’Inserm montre que des souriceaux exposés à ces psychotropes ont des troubles du sommeil à l’âge adulte
CYMBALTA a été liée à des effets secondaires graves, y compris des anomalies cardiaques et l’hypertension pulmonaire persistante chez le nouveau-né (PPHN) lorsque CYMBALTA est pris par les mères pendant la grossesse
…une étude a montré que les mères qui ont pris SNRIs telles que Cymbalta au cours de la deuxième moitié de leur grossesse étaient six fois plus susceptibles d’avoir un bébé avec PPHN ou de malformations cardiaques
professeur peter Breggin
L’exposition au cours de la grossesse à la paroxétine antidépresseurs est associé à un taux élevé de complications néonatales
Les bébés nés de femmes ayant pris des médicaments dans la seconde moitié de leur grossesse, avaient 6 fois le risque de développer la maladie, les chercheurs ont indiqué
Un risque accru d’hémorgie post-accouchement
Dans les pays développés l’hémorragie post-partum touche 10 femmes sur 100 000 naissances. Elle se définit par une perte de sang de 500 ml ou plus dans les 24 heures qui suivent l’accouchement. La prise d’antidépresseurs, pendant la grossesse, augmente ce risque de 47 % pour les femmes traitées par anti-dépresseurs inhibiteurs sélectif de la recapture de la sérotonine, qui sont les derniers nés.
Autisme : les antidépresseurs durant la grossesse de nouveau pointés du doigt Lorsque les femmes enceintes prennent des antidépresseurs, les risques de troubles autistiques pour leur enfant seraient multipliés par trois, selon une nouvelle étude.
Les femmes qui prennent le Prozac (fluoxétine) pendant la grossesse sont plus de deux fois plus susceptibles de donner naissance à un bébé avec des malformations mineures.
Prozac babies have birth defects
Les antidépresseurs augmentent de 68% le risque de fausse couche, selon une étude publiée dans le Journal de l’Association médicale canadienne (JAMC). Jusqu’à 3,7% des femmes utilisent des antidépresseurs pendant le premier trimestre de grossesse.
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s