Antidépresseurs : neurotoxiques

le psychiatre Peter Breggin, M.D., affirme: “La chose la plus importante à dire, au sujet des antidépresseurs les plus fréquemment utilisés est qu’ils n’ont pas d’effet anti-dépressif spécifique.” Comme les neuroleptiques, auxquels ils ressemblent beaucoup chimiquement, ils sont hautement neurotoxiques et handicapant pour le cerveau, leurs effets étant le résultat d’un dérangement de la fonction cérébrale normale

Il n’y a aucun moyen rationnel d’argumenter contre le fait de mettre les produits chimiques psychiatriques dans la catégorie des neurotoxines. Toutes les substances psychiatriques modifient « la structure ou des fonctions du système nerveux » et perturbent « la fonction normale des cellules nerveuses. »
Une toxine est « une substance toxique pour un organisme. » Une neuro toxine est « une substance qui modifie la structure ou la fonction du système nerveux . » Une semblable définition alternative pour neurotoxine est « une substance toxique qui agit sur le système nerveux et perturbe la fonction normale des cellules nerveuses. » médical, une neurotoxine est « toute toxine qui agit spécifiquement sur les tissus nerveux. »

Publicité
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s