seropram (citalopram), seroplex, citalopram , Sipralexa, cipralex (escitalopram) ISRS

seropram : Sa biodisponibilité est excellente, voisine de 100 %. Sa demie vie est de 33 heures. La fixation aux protéines plasmatiques est de 50 %. Le principal métabolite du citalopram est le norcitalopram.

Lexapro side effects and Lexapro withdrawal. Lexapro information. List of Lexapro side effects and how withdrawal from Lexapro can be accomplished. Lexapro
antidepressantfacts
Fin mars, le site Mediapart dénonçait l’existence de liens illicites entre d’anciens hauts membres de l’Agence du médicament (ANSM) et de la Haute autorité de santé (HAS). Le journal en ligne a publié ce 14 avril une démonstration glaçante des conséquences de ces abus, révélant comment un antidépresseur, clone d’un médicament génériqué, est devenu l’un des médicaments les plus remboursés de la décennie.
Celexa withdrawal. Celexa withdrawal side effects, Celexa withdrawal warnings, Celexa withdrawal precautions, Celexa withdrawal adverse effects, overdose, withdrawal symptoms and Celexa natural alternatives. Before you begin the spiral down with Celexa
antidepressantfacts
Liens cachés avec les gendarmes du médicament, conflits d’intérêts au cabinet de Philippe Douste-Blazy, arrangements secrets et intervention d’Aquilino Morelle : l’histoire du Seroplex, un antidépresseur sans plus-value qui aurait pu ne jamais être commercialisé en France, résume à elle seule les dérives du système sanitaire français. Devenu un blockbuster, il a coûté des centaines de millions à la Sécurité sociale. Mediapart a mis la main sur des documents internes et interrogé de nombreux acteurs du dossier.
Des chercheurs de la FDA ont analysé les recherches antérieures et constaté une corrélation directe entre l’augmentation de la dose de Celexa et le risque pour le cœur. Les changements dans l’activité électrique du cœur (allongement de l’intervalle QT sur l’électrocardiogramme) peuvent conduire à une anomalie du rythme cardiaque qui peut être fatale.
voici les symptômes que vous risquez malheureusement de vivre lorsque vous arrêterez d’en prendre : Angoisse, problème d’équilibre, vision trouble , perte de mémoire, problème de concentration, constipation, vertige, dépersonnalisation, diarrhées, étourdissements. sensations de choc électrique, de la fatigue, des flatulences, des symptômes pseudo-grippaux, des hallucinations, tempérament hostile et agressif, hyper émotivité, indigestion, irritabilité, des difficultés d’élocution, de l’insomnie, état nerveux permanent, manque de coordination, de la léthargie, des migraines / maux de tête accrus, des nausées, de la nervosité, un état de suréaction à des situations banales, la paranoïa, des pensées répétitives ou lancinantes, des mélodies répétitives qui tournent sans fin dans la tête, des troubles sensoriels et du sommeil, une agitation interne grave, des crampes d’estomac, des tremblements, des acouphènes (bourdonnements d’oreille permanent à vous rendre fou), des sensations de picotements, des pensées troublantes, des hallucinations visuelles, des illusions, des rêves exacerbés, des brusques changements dans votre élocution, et surtout souvent une dépression aggravée !!!
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s