Valdoxan (agomelatine)

agomélatine (VALDOXAN°): Des risques, mais pas d’efficacité prouvée Une hépatotoxicité est probable. • Au total, pour mieux soigner les patients, il n’y a pas intérêt à utiliser l’agomélatine, d’efficacité non prouvée mais qui expose à des risques mal connus
L’antidépresseur Valdoxan accusé d’être cancérigène Dans son analyse publiée en septembre 2009, elle dénonce les études menées avec le Valdoxan comme insuffisantes et ne faisant pas la preuve de la supériorité de la nouvelle substance. De plus, écrit Prescrire, la substance «à très fortes doses est cancérigène chez les animaux».
Valdoxan (agomélatine) ; l’antidépresseur de Servier : inefficace et dangereux Heureusement pour Servier que les prescripteurs ne lisent pas les notices et avis officiels des médicaments qu’ils nous donnent… car comment recommander un médicament qui ne sert strictement à rien ? Dans quel but ? Seul un médecin, l’un de ceux qui reçoivent 300 fois par an un visiteur médical ( 8 ) , pourra nous l’expliquer.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s